Stage benjamin

La semaine prochaine l’AS MARCK ATHLETISME organise un stage d’athlétisme pour les benjamins/benjamines du lundi au jeudi de 10H30 à 12H00.

Le stage sera dirigé par Alain DRIEUX et Pascal WLODARCZYCK, nouvel encadrant au club.

Les trois premiers jours seront consacrés à du travail spécifique et le jeudi les jeunes athlètes feront une mini compétition, afin de mettre en pratique les enseignements de la semaine.

Publicités
Publié dans Vie de club | Tagué , , | Laisser un commentaire

Le trail du Chemin de la craie, première édition : beaucoup d’espoirs mais…

J’avais choisi de courir cette première édition, car le parcours me semblait sympa, l’organisateur était connu pour son sérieux (T2B), c’était pas trop loin, et surtout, je voulais voir si je pouvais tenir un 58 km (enfin…un 62, car modifié la semaine précédente !! ), 30 jours après le 62 du TCO…alors…
….Alors voilà : je suis parti la veille au soir, car la navette nous déposant au départ était à 5h30 à Dannes, lieu d’arrivée…Assez bien dormi sous ma petite tente, de la pluie tombant un peu (il a plu les 3 derniers jours sur le parcours !! ), le bus à l’heure, jusque là tout baigne ! 15 mn après être parti de Dannes, je me rends compte que j’ai oublié ma montre dans la voiture, attachée à la poignée de mon sac de sport au lieu du sac de course !! Bon, au moins, j’ai eu 40mn pour m’y faire !

À la carrière de Lumbres, le micro nous prévient : il y peut-être pas 62, mais sans doute 63…64…Tout le monde rigole !! 

À 7h00 c’est parti dans le noir, à la frontale, et le départ va immédiatement nous mettre dans le bain : une bonne grosse côte, et avec la pluie ça nous a fait au bout de 200m déjà 1kilo de gadoue à chaque pied !!! Et c’était que le début !!

On est restés à la frontale jusque 8h30 environ, heure du magnifique levé de soleil, en pleine campagne ! De très belles portions sans trop de relief, limite bucolique la sortie !! Mais ensuite…la pluie nous a montré qu’elle peut faire des ravages : certes le ciel a été dégagé toute la journée, mais le sol, lui…dès le 14-15ème km, ce ne sont rien d’autre que des centaines de mètres de gadoue, de la bonne glaise bien collante et glissante, et vert presque miraculeux que je ne soit pas tombé ! Aucun appui, des grands-écarts, les adducteurs qui trinquent, et le moral qui commence à souffrir ! 


En plus, on était concentrés sur le sol, mais aussi sur les branchages qu’il fallait éviter, donc on ne pouvait pas trop profiter du paysage !! 

Plus loin, en forêt, le tracé redevenait « normal », plus agréable, sauf que…Petite pensée pour Pascal C. : une erreur d’aiguillage m’a fait faire au moins 2 km de plus : j’ai fait une boucle au lieu de tourner à gauche, et je suis revenu sur le parcours mais pas au bon endroit !! 

Après cette erreur, on a suivi la voie ferrée un bon moment, entrecoupée (fait pas rêver ! ) de nombreux passages de glaise, gadoue etc !!


Au 2ème ravito, 35ème km, nouvelle aventure : je sentais mes jambes et mon short coller, sans comprendre pourquoi !!

En enlevant mon sac pour le remplir, j’ai tout compris : ma poche de boisson de course, donc sucrée, était percée ! Tout coulait (depuis….combien de temps ?? ) dans mon dos, mon short, mon sac, etc…

Alors j’y ai claqué un chewing-gum, emprunté à un spectateur, un bout de strap pour le tenir ( Mc-Gyver, je sais !! ), remplissage effectué, mais j’étais déjà si fatigué, après tous ces passages dans la gadoue…que la vraie question (LA question ! ) s’est posée pour la première fois chez moi : pourquoi continuer si la fin du parcours est encore pareille !! Et j’étais pas le seul !! Quasi tous les coureurs n’avaient que cette question en tête : est-ce que la fin est aussi dure que ce qu’on vient de faire ?!!

Heureusement, non, alors, avec 2 (nouveaux) amis de souffrance, on a décidé de faire front commun, rester ensemble pour essayer d’aller au bout ! 


De fil en aiguille, km après km, ravito après ravito, en s’attendant en haut des côtes, dans les bas-fonds, chacun notre tour, on a peu à peu réussi à se remonter le moral, mais ça a pris toute la seconde moitié de la course, qui n’était pas du niveau attendu : beaucoup trop de bitume, fatiguant, pour nos jambes déjà usées ! 

On est arrivés ensemble et pour le simple plaisir de finir, on a franchi la ligne d’arrivée côte à côte !

Au compteur final (pas le mien !! ) : 64,5 km…plus le détour…allez, à la louche presque 67 !! 

Malgré ces péripéties, je suis content d’avoir pu éviter l’abandon, et d’avoir trouvé les ressources mentales pour continuer, reprendre le dessus et finir !! Au moins j’aurai appris des choses !! 

Anecdotique, le classement : 45ème sur 81 arrivants (112 au départ ! ) en 7h56mn.

Laurent Tessier

Publié dans Uncategorized | 1 commentaire

Interclubs Poussins/Poussines à Oignies : une brillante 3ème place !!!

Ce dimanche avait lieu à Oignies les interclubs Poussins/poussines, véritable baromètre de la vitalité de nos clubs. Pour certains c’étaient leur dernière compétition dans la catégorie poussine, au premier novembre les deuxièmes années passeront benjamins.

L’AS MARCK ATHLETISME avait engagé 5 équipes, 3 chez les garçons et 2 chez les filles. Nos jeunes pousses se sont vraiment bien comportés, avec respectivement une deuxième place pour les garçons et une quatrième place pour les filles. Et au cumul une brillante troisième place, à 5 points des deuxièmes, 7 points des premiers et 50 points d’avance sur les quatrièmes.

Résultats complets ICI

Résultats individuels ICI

Ils sont tous à féliciter et un grand bravo à leurs entraîneurs, Bernard, Claudine, Sandrine et à nos juges et encadrants présents.

Publié dans Résultats | Tagué , | Laisser un commentaire

Entre Dunes et mer…

Antépénultième épreuve du challenges des dunes (qui en compte 11), le club de Leffrinckoucke organisait la course « Entre Dunes et Mer« , superbe parcours avec un départ le long de la plage vers la Belgique, un retour sur un parcours dunaire, et cerise sur le gâteau, une fin avec un passage dans le fort des dunes, avec une belle montée d’escalier pour atteindre le sommet, pas le temps d’admirer le paysage et descente vers l’arrivée 800m plus loin. Pour ceux qui ont l’habitude de faire le cross de l’acier, ce fut un réel plaisir.

4  Marckois étaient présents, 3 pour grappiller de précieux points au challenge et 1 venu pour visiter le fort.

En espoir, Paul MATHIEU, avait un seul but, prendre la tête du challenge dans sa catégorie et éventuellement gagner. Les 2 objectifs ont été réalisés, il gagne la course en finissant 10e au scratch, (c’est sa 6ème victoire consécutives, dans une course du challenge), il prend la tête du challenge avec suffisamment de point sur le 2ème (240 points), pour pratiquement assurer la victoire finale. Il reste une avant dernière étape à Gravelines, ce dimanche et si tout ce passe bien, il pourra être exempté de la dernière épreuve et se consacrer aux foulées Marckoises.

En Master 2 féminines, Nathalie GOUDAL a fait une superbe course, en battant de 5 minutes son record sur l’épreuve, elle finit 6eme de sa catégorie et 30e féminine et surtout un beau rapproché au classement du challenge en étant 4ème.

Clotaire SCHUPPE, l’athlète de tous les challenges a pris une belle 11 place de sa catégorie et 46e au scratch sur 411 participants, il est maintenant 6e au challenge.

Emmanuel MATHIEU, le visiteur de fort, venu également préparer le championnat de France des 10 kms à Aubagne (je serais présent avec Paul MAES, je tremble en écrivant…).
il termine 40 e au scratch et 8e master 2.

Félicitations à tous et rendez vous ce dimanche pour les 10 kilomètres de Gravelines, 40 Marckois seront présents 34 sur le 10 kms et 6 sur le 5 kms.

 

 

Résultats complets ICI

Publié dans Résultats | Tagué , , | Laisser un commentaire

10 kms de Marchiennes

Lorsque j’ai croisé Paul Maes samedi soir courant dans les rues de Marck, je me suis fait la réflexion qu’il préparait les championnat de France du 10kms qui ont lieu dans une quinzaine de jours.

Son allure était fluide, petit coup d’oeil le soir sur son application GPS un peu moins de 13 bornes en un peu plus de 56 min, soit 4min24 au 1000…. je me suis dit jolie sortie. 

Lorsque dimanche à un peu plus de midi J’ai lu :

« Youpi de retour de Marchiennes avec un « Season Best » sur 10km !!! 32’00 perf côtée IR 1 !!! Vamossss on continue l’entraînement avant les FRANCE. »

La je me suis rappelé que nous avions dans le club des athlètes hors normes 😊


Comme le montre la photo, a quelques mètres de la ligne d’arrivée, l’allure est encore fluide. 11ème d’une course très relevée, What else?

On a hâte de voir ce que va donner a Aubagne 😉

Publié dans Résultats | Tagué , , | Laisser un commentaire

Journée Nationale de Marche Nordique.

jnmn

Samedi l’AS Marck participait à la journée nationale de marche nordique sous forme de porte ouverte pour une initiation gratuite.

De nombreux participants, ayant eu vent de notre manifestation par le Nord Littoral, l’affichage et internet, n’ont pas eu peur de la météo.IMG_5743 1

Au vu des conditions climatiques, l’échauffement s’est fait en salle avec Odile aux commandes.

IMG_5738 a

Puis une initiation au nordique fit qui permet de travailler de façon un peu plus poussée la fréquence cardiaque et la résistance à l’effort.

Il était temps de braver les éléments pour 5 km de marche nordique sur nos sentiers d’entraînements avec les conseils de Odile, Christophe et des marcheurs du club.

IMG_5759

Retour à la salle pour les étirements.

IMG_5798a

Et pour le réconfort, L’AS Marck sait recevoir…

IMG_5812

D’autres photos ICI

Publié dans Vie de club | Tagué , , | Laisser un commentaire

Les 20 kms de PARIS (A lire jusqu’au bout 😊)


C’est avec beaucoup de plaisir que j’ouvre cet article, J’ai eu a mainte reprise l’occasion d’ecrire des textes vantant les merites de nos athlètes, certains jouant clairement avec les limites de l’extraordinaire. 

Pour ces 20 kms dans la capitale, ils étaient 3 sur la ligne de départ, une fois n’est pas coutume, je vais manquer de galanterie et commencer par Christophe BRETON qui après un 62kms sur la côte d’opale est de retour sur une distance et une surface qu’ il apprécie. 1h20 et 53 secondes, une course gérée de mai de maitre.

Temps réel à l’arrivée 01:20:53
Temps au Km 5 00:20:31
Temps au Km 10 00:40:15
Temps au Km 15 01:00:26
Classement réel à l’arrivée 514 / 25235
Classement au Km 5 738 / 25235
Classement au Km 10 637 / 25235
Classement au Km 15 566 / 25235

Venons en maintenant aux deux autres athlètes sur la ligne de départ, et pourquoi c’est un plaisir de vous faire partager ces quelques lignes. Ce sont deux petits bouts de femme qui lorsqu’elles sont arrivées au club n’avaient d’autres prétentions que de se faire plaisir et de progresser si possible. 

Un point commun, un peu plus d’une heure pour parcourir 10 kilomètres à leur arrivée, mais depuis beaucoup d’eau a coulé sous les ponts, l’une véritable métronome, organisée, déterminée s’échine année après année a faire baisser ses chronos, 2h son 1er semi, elle vaut aujourd’hui moins d’1h50 et c’est la même chose sur le marathon, vous l’avez reconnue, il s’agit de Catherine CAUPAIN

Temps réel à l’arrivée 01:44:13
Temps au Km 5 00:27:04
Temps au Km 10 00:52:45
Temps au Km 15 01:18:33

Classement réel à l’arrivée 8639 / 25235
Classement au Km 5 12394 / 25235
Classement au Km 10 11122 / 25235
Classement au Km 15 9980 / 25235

Elle nous raconte son aventure :
« Levée et prête de bonne heure malgré le départ de mon sas à 10h05. Arrivée sur place, une ambiance festive : musique et échauffements en rythme , cela motive tout de suite !

La météo n’est pas exceptionnelle mais pas dramatique : un petit peu de grisaille et un petit crachin timide , il fait un peu frais. 

La tension monte avec le départ qui s’annonce pour les handisports. Les sas préférentiels démarrent !! Et c’est notre tour ! Une petite montée pour débuter et c’est parti pour la visite de Paris. Un parcours agréable agrémenté de musique, d’œuvres Street Art, de ravitaillements conséquents, d’un public ainsi qu’une météo comme il faut ! Des passages de petites montées avec les tunnels sur les quais de Seine, nous réveillent les jambes avant de finir devant la belle demoiselle Tour Eiffel. 

Une ambiance chaleureuse, une collation bio délicieuse et une superbe médaille ! Je suiis enchantée de tout le déroulement de ces 20 km de Paris. Mon chrono ne s’est pas envolé mais il reste correct. « 

L’autre athlète une véritable touche à tout enchaînant cette année les distances plus ou moins grandes, les terrains de jeu l’emmenant du Mont Blanc en passant par la stade couvert de Lievin et tout cela avec son légendaire soyrire qu’elle ne quitte jamais, la aussi je pense que vous l’aurez reconnue, il s’agit bien évidemment d’Hélène TASSART qui elle aussi nous raconte son aventure Parisienne :

« Il y a quelques mois, influencée par les copains du club, je décide de participer aux 20 kms de Paris …. eh oui ville que j adore et course souvent vantée pour la qualité de son ambiance et de son organisation.

Au moment de l inscription, je découvre que je pourrai, grâce à mes chronos de semi de début d année, prendre le départ en sas préférentiel 2 … une grande première … sauf que quelques mois plus tard et un enchaînement de courses « longues », obligatoirement je me dis que la vitesse ça va être dur dur 😱😱

J arrive dans le sas ce dimanche matin sous une pluie fine (accompagnée par les supportrices) en mode « qu’est-ce que je fous là avec tous ces gens qui courent vite? » … mais qu’on est bien dans cette ambiance festive dans ce décor de rêve (au pied de la Tour Eiffel)

Ça y est 10h03 c est le départ et en effet ça change la vie de ne pas piétiner comme je le fais d’habitude au départ d autres courses … 2ème km et mine de rien ça grimpe un peu mais bon assez contente de ces premiers kms et je m’accroche … ambiance de malade et les 10 premiers kms sont avalés en un peu plus de 45’ soit pas loin de mon record perso … et là je repasse comme d’habitude en mode calculs scientifiques et je réalise que mes 1h40 visés sont accessibles … mais bon faut rester lucide, boire un peu, profiter et me revoilà en mode calculs et de km en km (avec les nombreux faux plats du long des berges de Seine qui cassent bien les pattes …) bah ça passe toujours …

Je profite de cette superbe ambiance, des groupes musicaux variés et de tous les cris en bord de route et d ailleurs quelques panneaux improvisés qui font sourire comme « la sueur c est sexy!! » ou « plus que 16000 kms avant Tahiti!! »😂

Ça occupe l esprit et je vois la Tour Eiffel se rapprocher mais il faut encore s’en éloigner avant d y revenir et tout ceci se passe avec une foule d encouragements et de musiciens de plus en plus nombreux … et là voilà cette jolie dame de fer !! Elle est là, rien que pour moi (ou presque😉) après 1h32’16 d effort, chrono inespéré lors du départ … et donc une très grande satisfaction personnelle après cette année bien chargée… et me revoilà avec mon sourire béat pour toute la journée … plus qu’à aller chercher cette superbe médaille avant d aller rejoindre ma dreamteam 🥇

Un week-end de rêve, une course au top, une ambiance hors norme, une vraie réussite !!! Cette course je vous la conseille!! »

Merci à toutes les deux pour votre sourire et votre bon humeur, vous prouvez qu’avec du plaisir et de l’entraînement on peut réaliser des prouesses 🖒

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire