Interview #9

Ils font partie des privilégiés à avoir pu participer à quelques compétitions sur piste lors de cette année 2020. Ils ont, par ailleurs, très bien représenté le club lors de ces événements. Il s’agit bien évidemment de nos minimes garçons qui ont participé aux Équip’Athlé lors du précédent automne.
Lors du tour qualificatif à Lens, ils ont obtenu la 3ème place avec un total de 349 points (seuls l’AA et le SOC ont fait mieux). Cette performance leur a permis de participer à la Finale régionale B à Noyon qu’ils ont brillamment remporté avec un total de 378 points.
Ce sont Elvin Lemaire (EL), Arthur Gheerardyn-Renou (AG), Tom Detres (TD), Arthur Schoonheere (AS) et Léandre Vanbecelaere qui ont participé au premier tour. Lors de la Finale B, Alexandre Hanschotte (AH) a remplacé Léandre, et Jules Castille a complété l’équipe en tant que jeune juge.

Salut les garçons, merci pour le temps que vous me consacrez. Pouvez-vous chacun, s’il vous plaît, présenter votre parcours au sein du club ? Et dire ce qui vous a motivé à faire de l’athlé ?

(EL) Salut Paul, je suis arrivé au club il y a 4 ans. J’ai été très bien accueilli et j’ai vite réussi à trouver ma place au sein du groupe, ce qui est très important. Pratiquant le basket depuis mon plus jeune âge, j’ai très vite appris que la solidarité d’un groupe était essentielle et qu’il faut persévérer et être à l’écoute pour progresser. Il faut aussi garder la tête haute face à nos échecs pour pouvoir revenir meilleur. À mon arrivé au club, je savais très peu de choses sur l’athlétisme mais grâce aux entraîneurs, j’ai très vite appris et progressé, ce qui m’a permis de pouvoir faire de nombreux stages de bon niveau. Ce qui m’a motivé à faire de l’athlétisme est le fait que mes frères étaient au club, cela m’a donné envie de les rejoindre et de découvrir le monde de l’athlétisme.
(TD) Salut, je suis arrivé dans le club en éveil donc il y a 7 ans. J’ai commencé l’athlé car un peu toute ma famille en a fait, cousins, oncle, sœur. Cela m’a donc donné envie de tenter ma chance aussi. Je me suis spécialisé dans le saut en hauteur dès que j’ai pu, ça m’a tout de suite plu.
(AG) J’ai commencé l’athlétisme à l’âge de huit ans. Mon entraîneur était Bernard Malbaut, j’étais en éveil athlé. J’ai suivi le parcours classique : poussin, benjamin et aujourd’hui minime. J’ai commencé les compétions en poussin. Avant l’athlétisme, je faisais du Basket à Oye-Plage. J’ai essayé l’athlé sans savoir vraiment si j’allais aimer ou non ; et finalement j’ai bien aimé !
(AS) Salut, alors j’ai commencé l’athlétisme directement à Marck en 2013 en éveil athlétique. Ça fait donc 8ans que je suis au sein du club. J’ai voulu commencer tout simplement en voyant mon frère en faire.
(AH) Avec plaisir Paul, merci à toi. Alors j’ai commencé l’athlé il y a 7 ans en poussins. Mon premier but en faisant de l’athlé était de m’améliorer pour le cross des écoles. Puis je me suis vite rendu compte qu’il y avait beaucoup d’épreuves dans ce sport. J’ai plusieurs records de club en benjamin et minime dans diverses disciplines. En 2018, j’ai participé aux Pointes d’Or, une sorte de championnats de France pour minimes, à Brest où j’ai fini 39ème.

En effet, il y a beaucoup d’épreuves possible en athlé, il y en a d’ailleurs pour tous les goûts. Est-ce qu’il y a une épreuve qui vous plaît plus particulièrement que les autres ? Et si oui, pourquoi celle-ci ?

(AS) Je pense qu’on a tous un épreuve préférée ! Personnellement, c’est la marche athlétique. J’ai commencé à en faire il y a 5 ans et j’ai tout de suite accroché. J’aime particulièrement le côté technique de cette discipline et j’ai toujours plus apprécié les disciplines de demi-fond.
(AH) En tant que combinard, c’est difficile de choisir mais si il faut en choisir une, ce serait la perche. C’est une discipline où il faut être fou et complètement décalé. Qui aurait idée de sauter avec un bâton dans les mains ? À part nous ? C’est aussi une belle famille où tout le monde se conseille, avec une superbe ambiance.
(AG) Je dirai e sprint, notamment le 50 mètres et le 80 mètres. J’aime bien cette discipline parce que je cours assez vite.

Pour les non initiés, l’athlé semble être un sport individuel. Mais quand on fait partie d’un club, on constate que lors des entraînements ou des compétitions, il y a un véritable esprit d’équipe avec les autres membres du club. D’ailleurs, les Équip’Athlé en sont un vrai exemple. Est-ce une compétition que vous avez appréciée ?

(AH) Oui, c’était une super compétition car déjà c’était une compétition, un événement que l’on n’avait pas connu depuis un paquet de temps. Puis, on est une équipe qui se connaît depuis plusieurs années. Et c’est vrai qu’ensemble, on rigole vachement bien !
(AS) Même si l’athlé comprend des disciplines individuelles, ce sport se démarque aussi par son côté collectif, surtout dans un même club. Les Équip’Athlé sont un parfait moyen pour tous se réunir à une même compétition, malgré les différences d’épreuves. C’est pourquoi j’adore cette compétition, elle renforce la cohésion au sein d’un club.

(EL) Oui, car les Équip’Athlé nous permettent de performer en équipe. De plus, cela nous motive car on veut faire le mieux possible pour l’équipe.
(AG) Oui oui, j’ai bien aimé et je pense que l’esprit d’équipe est important dans le sport.
(TD) Les Équip’Athlé est une des meilleures compétitions de chaque saison, mais aussi une des plus stressantes. Ce qui est particulier dans cette compétition, c’est que nos performances peuvent faire gagner, comme perdre l’équipe, ça met la pression. L’esprit d’équipe s’est énormément renforcé après cette compétition, on s’est encouragé et on s’est entraidé toute la journée. Cette compétition est un vrai bon souvenir… Et en plus, on l’a gagnée !

Durant les vacances, le club a proposé un stage auquel vous avez participé. Est-ce un bon moyen de progresser davantage ? Mais aussi un moyen de penser à autre chose durant cette période un peu difficile ?

(TD) Oui, le stage permet de progresser car on peut prendre le temps pour corriger ses erreurs, réessayer… C’est aussi un bon moyen de se changer les idées, on voit des amis et on peut se dépenser.
(AG) Oui, je trouve que c’est un bon moyen de progresser et ça nous permet aussi de penser à autre chose. 
(AH) Oui, les stages sont des moments où l’on travaille différemment qu’à l’entraînement et où l’on a le temps, comparé aux entraînements qui sont trop courts pour prendre le temps. C’est vrai que lorsque l’on est à l’entraînement, on ne pense plus à rien sauf à prendre du plaisir. Et puis en tant que combinard il n’y a jamais assez d’entraînements. J’ai également participé au stage pour aider les entraîneurs, vous qui nous donnez beaucoup de votre temps
.

Il n’y aura certainement pas de « réelles » compétitions pour cette saison estivale. Mais est-ce que vous arrivez à vous fixer des objectifs à court terme ?

(AG) Oui, j’essaye de battre un maximum de records personnels et à donner le meilleur de moi même à chaque fois.
(EL) Cela nous embête vraiment de ne pas avoir de compétitions car nous ne pouvons pas savoir le niveau que nous avons, comparé aux athlètes des autres clubs. L’objectif que l’on se fixe est de progresser pour revenir meilleur lorsque nous pourrons recommencer les compétitions.
(AS) Évidemment, c’est difficile de se fixer des objectifs sans savoir quand les compétitions reprendront. Mais je continue d’être assidu aux entraînements afin d’être au meilleur de ma forme à la reprise des compétitions !
(TD) En ce moment, c’est compliqué de se motiver, mais essayer de garder le niveau et la forme ce serait déjà bien.
(AH) Je pense que c’est nécessaire de se fixer des objectifs. Personnellement, étant en sport étude athlétisme à Liévin avec 15 heures d’entraînement par semaine, je suis obligé car sinon je perds ces 15 heures. Donc j’essaye de progresser le plus techniquement pour faire le plus beau geste possible.

Je vous remercie encore pour le temps passé à répondre à mes questions. Est-ce que certains ont un dernier mot à rajouter ?

(AH) Merci à tous les entraîneurs et au comité pour leur investissement et de faire du mieux que possible pendant ces temps difficile pour tout le monde.
(AS) Rien de spécial à ajouter à part que j’espère retourner sur les pistes pour les compétitions le plus vite possible…
(TD) Merci à toi, j’espère que les compétitions reprendront bientôt pour se retrouver sur les pistes !

Cet article a été publié dans Interview. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s