Trail du CAILLOU

Le 3 février 2019 avait lieu le trail du caillou, organisé dans la petite commune de Saint Waast la Vallée, située entre la forêt domaniale de Mormal , la vallée de l’Hogneau et les hauts pays Belges frontaliers que forment les communes de Honnelles.

Voici un résumé des quatre marckois ayant fait le déplacement : Caroline Vercruysse / Julie Pujade / François Pujade / Alain Gautier.
Voici leur compte-rendu…
Caroline: « Une météo clémente nous a permis contre toute attente d’apprécier un maximum le cadre magnifique offert par le Trail du caillou. Quitter la région Lilloise à 7h du matin pour venir se perdre dans les forêts de Saint Waast la Vallée sous un magnifique soleil d’hiver. L’aventure ne fut pas des moindres, des kilomètres et des kilomètres dans la boue, un véritable parcours du combattant à s’accrocher aux arbres et aux racines pour avancer à quatre pattes!!! Deux traversées de rivière qui vous remettent les idées bien en place, lol!! Une ambiance décontract’ et conviviale avec une majeure partie des participants venus davantage pour s’amuser que faire du chrono ! La simplicité incarnée, le Trail du caillou est sans aucun doute une date à poser sur votre calendrier pour relever un véritable défi en pleine nature dont vous resterez fier ! »
Julie: « Très contente d’avoir terminé! Les 5 km de bonus (24,5km au lieu de 19km annoncés) ont fait leur effet… lendemain de course en mode robocop!! Petit bilan à froid: un parcours difficile car très boueux mais assez ludique pour le coup. On part à deux avec François, je me sens bien sur les 10 premiers kilomètres avec un passage « hors piste » obligatoire où chaque faux pas peut nous faire dévaler une belle pente boueuse…. puis vient la première traversée de rivière (pour ma part jusqu’au bassin)…Très fraîche.. mais tout du long il faut être à attentif à chaque appui car ça glisse beaucoup… un instant d’inattention : je me prends une racine et c’est la chute (pas de mal ..ce bain de boue me fait plutôt marrer ). Au ravito les gens me disent que la 2ème rivière est toute proche et que je pourrai m’y laver ! mdr. Au 17ème, François prend le large car j’ai un p’tit passage à vide… je parviens à me rebooster mais le passage dans la carrière de glaise est merdique et ralentit tout le monde (même en marchant j’ai perdu ma chaussure… ). Les derniers kilomètres sont à rallonge mais je tiens le coup et grapille quelques places.. enfin je vois l’arrivée, la délivrance… je suis allée au bout! Un trail de ouf! Je retrouve mes copains autour d’un petit verre bien mérité…vive le Trail ! »
François: « Retour sur le Trail du Caillou ! Nous faisons un départ collectif avec Julie et Caro. Les premiers kilomètres se déroulent sur la route au rythme d’un 10 km…je me demande si je ne me suis pas trompé de course ! Quand soudain au bout de 3-4 kilomètres nous basculons sur un chemin de campagne boueux et caillouteux . Là Caroline prend le large . Quelques kilomètres plus tard nous arrivons sur un single avec racines , buttes, dévers très glissant !!! Puis le passage tant attendu de la première rivière à traverser ! Déjà 10 kilomètres de fait ! et tout va bien pour Julie et moi . Deux kilomètres plus loin nous arrivons sur le premier ravito dans l’abbaye et là, surprise de déguster de la bière (Cuvée des Jonquilles) et du saucisson au milieu de nulle part! Le top ! Nous repartons à 2 dans les sous-bois , nous doublons beaucoup de coureurs partis trop vite et nous voilà déjà au 2ème ravito ! Puis la 2 ème rivière….Juste après Julie a eu un petit coup de mou et je choisis de partir tout seul. Je me sens de mieux en mieux ! Je passe mon temps à doubler , le pied !!! Au 20ème kilomètre, passage dans une carrière remplie de glaise , environ un kilomètre à me battre pour ne pas perdre mes chaussures ! Peu après on arrive sur une voie ferrée abandonnée: presque 2 kilomètres à courir sur les traverses des Rails et puis voilà les rues du village jusqu’à franchir la ligne d arrivée !!! Merci Alain pour l’invitation ! J ai adoré !!!! Un très beau trail. Vivement le prochain ! »

Alain : « Encore une belle édition du trail du caillou cette année avec près de 1000 participants sur les 3 formats (2 courses et 1 marche ). Comme chaque année , les organisateurs affichent sciemment une distance erronnée : cette année le 19kms est en réalité un 24 kms avec un passage exceptionnel dans la carrière d’extraction de Bettrechies, histoire de bien flinguer les jambes en fin de course. Positionné dans le premier tiers des participants au départ, je profite de la portion de goudron rural des quatre premiers kilomètres me positionner au plus vite dans les 20 premières places et ainsi éviter d’être ralenti dans les portions délicates à venir. Le rythme est élevé pour un début de course et c’est inexorablement que les 10 premiers prennent la poudre d’escampette sur un rythme très rapide. Arrivé dans la première difficulté, je grapille les places une à une, connaissant le tracé et les pièges par cœur, surtout les dévers glissants de la rivière. Le premier passage de la rivière de l’Aunelle me procure une petite frayeur : je croque mon pied droit en appréciant mal la profondeur du cours d’eau, chargé de boue à cause des précipitations et chutes de neige des jours précédents. La douleur est légère mais s’estompe heureusement après quelques hectomètres. Le premier ravito bière saucisson est un crève-cœur car je ne suis pas en mode touriste aujourd’hui ! j’aurais bien dégusté une petite cuvée des jonquilles mais cela sera pour une prochaine fois. Nous nous dirigeons donc après de beaux passages en sous bois vers le lieu dit du « caillou qui bique » et j’en profite pour rattraper un petit groupe de coureurs avec lequel je vais cohabiter jusqu’au deuxième passage de rivière : celui-là casse bien et à la sortie je ne sens plus mes jambes ! La remise en route est difficile et amplifiée par une petite côte qui met mes compagnons d’un jour au supplice. C’est le moment de prendre la poudre d’escampette, il reste environ 9 kilomètres à gérer avec une grosse inconnue : la carrière ! A ce moment là , je suis pointé en 10° position et je rejoins certains coureurs du 31 kilomètres (en réalité 34) partis une heure avant nous .
La carrière nous offre un panorama exceptionnel et impressionnant. A ma grande surprise, je reconnais trois coureurs partis probablement trop vite sur mon format de course . Je ne me fais pas prier pour les rattraper et les doubler au ralenti, dans ces portions de course à la limite du sado masochisme , tant la glaise est omniprésente et rendant la progression très difficile. La dernière appréhension sera le retour par la voie ferrée désaffectée , jonchée de ronces et qui oblige chacun à rester concentré sous peine de grosse désillusion en cas de chute, ce qui n’est pas une mince affaire quand on sent la fatigue et l’acide lactique monter dans ses jambes ! Je me retourne et vois au loin le petit groupe qui ne peut plus revenir sur moi. Une dernière montée dans le village de Saint Waast la Vallée, un petit sprint pour le fun et c’est enfin l’arrivée : 1h59’13 » pour 24,2 kms : bref un super résultat pour moi compte tenu du tracé et une belle 7° place à seulement 7 minutes du vainqueur. Après une récupération méritée je retrouve mes 3 compagnons de club où chacun semble enchanté de cette aventure franco-belge.
Les entraînements , la PPG du coach et les sorties trail ne sont pas étrangères à mon regain de forme. C’est pourquoi l’année prochaine , je compte bien emmener plus de coureurs de l’As Marck , car c’est un trail qui mérite d’être connu et couru, même si la distance pour s’y rendre peut paraître un peu lointaine (190 kms).

Cet article, publié dans Résultats, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s