Trail de la gyapéte

Deux Marckois étaient au Trail de la Gyapéte en Haute Savoie.

Il s’agissait de Nicolas VRAUNAT et de François PUJADE, ils nous racontent leur course:

Nico:

Petit résumé de course 53 km avec 3400 de D+ et 4000 de D-

Départ à 7h30 avec dès le début, les deux plus gros dénivelés de ma course sur les 17 premiers kilomètres, après un très bon passage au 12ème  kilomètres,je suis très vite redescendu en régime de course sachant ce qui m’attendait par la suite.

Après 30 km et 2146 M de D+, je m’attaque à une montée de 430 m de d+ sur 1.70 km très raide, je suis impacté par des crampes aux cuisses qui m’empêchent d’avancer comme je le souhaite, je fais plusieurs pauses pour m’étirer, je m’hydrate énormément mais les douleurs sont là et je souffre, je continue malgré tout pour atteindre le ravitaillement du 35ème km, après une pause de 10 min, je rattaque les 5.68 km qui me sépare du prochain ravitaillement mais la montée jusque là fut dure , après 41 km et 6h de course, j’attaque les derniers 5.68 km avant le dernier ravito.

Les derniers 700 m de D + à monter, furent les plus durs de toute ma course,arrivé au lac bénit au 45ème kilomètre, je récupère un peu d’énergie pour descendre les 8 kilomètres et 1000 mètres de dénivelé négatif pour finir la course , je finis épuisé mais heureux d’être finisher .

53 km 3400 de D+ en 9h00 et 25ème au classement général.

François:

Petit résumé de course 31 km avec 1700 de D+ et 2500 de D-

Me voilà au départ de ce 1er vrai trail, départ du Chinaillon pour un dénivelé très positif dès le début, je prends un départ tranquille pour assurer les 1ers kilomètres et surtout les 1ers Mètres de dénivelé qui me séparent de l’aiguille verte à 1970m d’altitude.

Les bâtons me facilitent la montée, arrivé au sommet j’éprouve un certain bien-être, respire et admire la vue imprenable qui me coupe le souffle. J’entame la petite descente vers le lac de Lessy où quelques concurrents profitent de leur descente pour me dépasser ,mais dès la montée du col de Sossay je les remonte un à un.

Après cette montée, la descente fut longue, périlleuse et très technique: cailloux, neige, très pointue et dangereuse. Après ce périple je peux enfin dérouler sur une allure régulière jusqu’au 1er gros ravitaillement du mont Saxonnet. Après une pause de 10min, j’entame une petite montée facile, avant d’attaquer une montée très pentue vers le lac Benit. Ce fut la montée la plus longue de la course. Lorsque le sommet se distingue, plusieurs crampes apparaissent, je dus consommer la moitié de ma réserve alimentaire pour assurer ma descente vers l’arrivée.

Je termine ma course en 5h39min à la 210ème place sur plus de 400 concurrents au départ, un peu loin de mes objectifs prévus mais très heureux d’avoir terminé ce magnifique parcours à la fois technique et périlleux

Bravo à tous les 2

Publicités
Cet article a été publié dans Résultats. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s