Chronique de la 28ème édition de la Transbaie

  
Dimanche dernier, le 26 juin, avait lieu la Transbaie, une course « très nature », célèbre chez les coureurs marckois…mais pas que puisqu’ils étaient 6500 sur la ligne de départ. 

Le principe est simple : après un départ donné par le train à vapeur à Saint Valery sur Somme, les coureurs traversent la baie pour rejoindre Le Crotoy et reviennent. Le parcours d’environ 17km commence sur le bitume pour, rapidement, se poursuivre dans la vase, le sable et l’eau.

Le slogan de la course résume bien les conditions : Plus c’est mou, plus c’est dur ! Mais cette année, en plus d’être mou, c’était très humide. En effet, les participants ont parfois eu de l’eau jusqu’à la poitrine… De l’avis de beaucoup de coureurs rencontrés au hasard du chemin (hé oui, quand on patauge dans la vase, on a le temps de discuter…), cette édition était plus difficile que les précédentes. 

Mais nos marckois n’ont pas démérité. Arrivés le samedi pour être en forme mais surtout pour retirer leurs dossards, ils étaient 7 à 9h30 sur la ligne de départ. Et c’est là que commence l’ambiance Transbaie…. On attend que le départ soit donné, prévu cette année entre 10h15 et 10h30, il dépend de la fin du balisage qui est réalisé au dernier moment à cause de la marée. On s’occupe en regardant les participants déguisés qui rivalisent d’originalité et on essaie de s’abriter du vent provoqué par l’hélicoptère de France 3 qui nous filme.

  

Une fois le départ donné, c’est chacun pour soi, on se débrouille comme on peut ! D’abord sur les 3km de bitume pour doubler les 2000 concurrents qui sont devant nous, puis dans la baie pour trouver le chemin le moins glissant, le moins mou, le moins sale, le moins mouillé…. Bref celui où on va rester debout 😉

Les spectateurs, présents sur tout le parcours même dans les endroits les plus improbables, ne sont pas avares d’encouragements (et de moqueries…si si on le sait, ce sont nos supporters marckois qui nous l’ont dit 😉). Cette année, un pianiste s’était même installé au milieu de la baie, image étonnante et décalée, c’est aussi ça la Transbaie.

Le premier marckois sur la ligne d’arrivée est Arnaud Constant. Il termine en 1h27 (202ème V1M), une belle performance pour sa première participation. 

Ensuite, on retrouve Julien Lebas, un habitué de l’épreuve puisque c’est lui qui nous l’a fait découvrir il y a quelques années. Très en forme actuellement, il améliore son temps et finit en 1h31 (410ème SEM).

Puis, ce sont respectivement Dominique Henquez et Christophe Feutry qui passent la ligne en 1h33 et 1h34 (105ème et 106ème V2M). Dominique pour qui c’était une découverte en gardera un bon souvenir et mon petit doigt m’a dit qu’il reviendra (encore un qui a été contaminé par le virus Transbaie).

Franck Martel et moi (c’est Nadège là derrière l’écran 😋) nous terminons en 1h42 (mon record à la Transbaie 😆) (600ème V1M et 68ème SEF). Encore une fois il m’a attendue, il a peut-être eu peur que je me noie ? mais j’avais pied….enfin…sur la pointe des pieds.

Carole Van Hoy passe la ligne d’arrivée après 2h15, de souffrance ? non de bonheur (381ème V1F). 

Félicitations à tous !!! (et merci à Sylvie Feutry pour les photos)

Après ça, il ne restait plus à nos marckois qu’à prendre une douche bien méritée mais là encore ce fut une douche made in Transbaie.

  
Mais c’est pour tout ça qu’on aime venir chaque année participer à ce bel événement. Et pour ceux (et celles !) qui ne seraient pas encore convaincus, rien ne vaut quelques images, alors cliquez vite ici !

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s