Découvrez le Trail de la Vallée de la Course…


« J’en ai fait des trails…des durs…mais des durs comme ça… »

Cette phrase, prononcée par Olivier Mantez lorsque les marckois se sont tous rejoints à l’arrivée ce dimanche matin, résume à elle seule le sentiment de chacun. Nous étions heureux d’être venus à bout de cette réelle épreuve qu’est le Trail de la Vallée de la Course mais les habitués auraient tout de même pu nous prévenir…

Quelques heures auparavant, nous étions déjà tous réunis, Olivier, Carole Van Hoy, Franck Martel et moi (c’est Nadège que vous lisez là 😉), pour soutenir Arnaud Constant, seul concurrent rouge et blanc à avoir osé prendre le départ du 30km. Confiant, il envisageait cette escapade à travers champs comme sa sortie longue du week-end.

30 minutes plus tard, c’était notre tour sur le 15km…

Rapidement nous sommes « dans le bain ». Le parcours est très vallonné. La première grosse côte nous fait tout de suite comprendre qu’il vaut mieux être en forme. Ce trail ne pardonnera pas ! D’autant plus que, d’habitude, on sait qu’après une pente difficile, on peut espérer une belle descente pour récupèrer. Et bien non ! Ici, les descentes sont techniques, en dévers, dans l’herbe mouillée et avec des trous ! Et cela s’enchaîne, encore et encore… C’est difficile pour tout le monde. D’ailleurs, alors que j’étais en train d’essayer de récupèrer après une belle côte (bien casse pattes…), je croise Arnaud qui venait de jeter l’éponge. Une cloque sous le pied pas suffisamment protégée aura eu raison de sa forme retrouvée. Je vous le disais, le Trail de la Vallée de la Course ne pardonne rien !

Sur le 15km, nous sommes tous arrivés finalement. Olivier, dont le modeste objectif était de franchir la ligne d’arrivée après sa contracture du week-end dernier (lire le résumé de l’alternative), est sans surprise le premier marckois. Sa semaine pendant laquelle il a troqué la course à pied contre le vélo lui a été bénéfique puisqu’il termine 2ème Master 2 en 1h20.


Franck et moi arrivons ensuite, après 1h41 de course, respectivement 42ème Master 1 et 10ème Senior, après une course difficile (surtout pour moi). Une douleur aux cervicales qui paraissait insignifiante avant le départ est montée en intensité au fil des kilomètres…

Carole a passée la ligne d’arrivée après 2h07 d’effort. Elle se classe 20ème Master 1. Elle n’a pu que confirmer ce que nous pensions tous : « on en a bien ch…. ! »

Tout cela nous a presque fait oublier les magnifiques paysages de cette vallée de la Course et le beau soleil printanier de cette matinée. Mais il paraît qu’avec le temps seuls les bons souvenirs restent donc il y a des chances pour que nous y retournions l’an prochain… Avis aux amateurs 😉

Publicités
Cet article a été publié dans Résultats. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s