Un Marckois sur le marathon du Mont Blanc

1891143_10206358410552760_3282432554426984821_n

Cette année au départ du marathon du Mont Blanc, un coureur de l’AS MARCK, était au départ, certes il ne portait pas les couleurs du club, mais c’était pour la bonne cause, il nous raconte:

 »

Petit retour d’expérience sur Marathon du Mont-Blanc 2015. Eh bien je m’attendais à tout sauf à ça. Il est vrai que la préparation n’était pas au top à cause des blessures qui m’ont poursuivi, et que le temps d’acclimatation à la région était certes trop court mais enfin !!!
Je vous raconte mon histoire :
« J’étais donc parti le vendredi à 20h30 pour une nuit à rouler vers Cham’ comme disent les gens de là-bas. Après une petite pause dodo sur l’autoroute j’arrivais sur place aux alentours de 14h00. Repas et direction l’aire d’arrivée du 10Km pour y retrouver la surprenante Team St-Yorre / Hoka One One France, et Arduini Delphine membre de mon autre Team Type 1 Running Team (Je faisais bien de mettre mon maillot du Team pour que tu me trouves !!!), des personnes incroyablement sympathiques et généreuses en amitié Magalie Lefebvre Mag Run. A cette occasion je fis la connaissance de Laurent Jugeau Directeur et Fondateur de Alpurna Sport qui commercialise un lacet révolutionnaire dans le monde du running mais pas que. Merci aussi à lui de m’avoir permis de tester son produit. J’en parlerai plus après quelques sorties supplémentaires. Revenons à nos moutons, après un gargantuesque apéritif qui nous était proposé (j’ai été très sage justement sur l’apéritif) je partis récupérer mon dossard au marathon expo, puis dîner, préparatif de l’équipement et dodo dans la batmobile. On ne pouvait pas dire que j’avais mal dormi bien au contraire mais la première erreur de la journée fut de me réveiller aussi tard pour petit-déjeuner (5h30). Les diabétiques comprendront que l’Humalog agit 2 heures et que le départ de la course est à 7h00. Bref, me voici au départ avec le Team St-Yorre au complet. Glycémie à 2,47, pas top mais ça va aller. Le départ donné avec ACDC Hell’s Bells je suivis mon plan de course, doucement pour ne prendre que du plaisir. Les 18 premiers kilomètres se passait correctement, me sentant bien je pris quand même l’initiative de faire un test de Glycémie : 2,57 au bas du col des Posettes. Ayant entendu parler de la difficulté à monter ce col, je savais que j’en avais pour au moins 1 heure avant d’arriver au prochain ravito. Je pris donc avant de monter une tranche de pain de campagne et une barre de chocolat plus quelques gorgées de coca. Et me voilà parti pour le gros morceau. La montée est difficile, des rochers, de la caillasse, rien que l’on trouve de comparable sur nos terrains du Nord. Mais je gérais bien je trouvais. Les trailers sans bâton ne me doublaient pas, mais les autres !!!! j’en ai vu passer !!! Après 1h10 de montée, me voilà au sommet du col. UNE VUE !!!!! INCROYABLE !!!! Le Mont-Blanc en face majestueux. Nouvelle glycémie : 4,57 Aïe !!! J’avais faim, très faim et je ne pouvais pas manger au risque de faire une hyperglycémie plus importante encore. Tant pis, je partis tout de même dans la descente du col en espérant revenir à une glycémie proche de la normal près d’Argentière. Il faisait très chaud à ce moment là, et pris d’un vertige je manquais de chuter dans les pierrets. Peu après à la vue d’un secouriste qui s’occupait d’un blessé je décidais d’arrêter les frais en bas au poste de secours si ma glycémie n’était pas en dessous de 2,20. Imaginez la suite, j’étais à 2,59. Il fallait être raisonnable, la santé avant tout. La-bas j’étais pris en charge par les bénévoles qui ne pouvaient malheureusement rien faire pour moi. Fallait une piqûre d’insuline et attendre que ça passe. On était au kilomètre 29,6 il m’en restait un peu mois de 13, 3h41 s’étaient passées. »

Vous pouvez imaginer ma déception, mais avec le recul je pense que c’était la meilleure chose à faire. Merci à tous pour vos encouragements et messages de soutien. Je remettrai le couvert l’année prochaine avec je l’espère des membres de la team St-Yorre. ‪#‎StYorre‬ ‪#‎hoka‬ ‪#‎letsgohoka‬ »

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Un Marckois sur le marathon du Mont Blanc

  1. marant dit :

    Bravo à toi, et sage décision.
    Christian

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s