Le Marathon de Paris, nous y étions aussi

P1080279

Pour le Marathon de Paris c’est une délégation de 8 coureurs et de nombreux accompagnateurs qui se sont déplacés dans notre belle capitale. Un week-end placé sous la souffrance qu’il allait y avoir à parcourir les 42.1 km dans les artères parisiennes, la souffrance pour des provinciaux comme nous de se démener au travers la ville par les transports en commun sans perdre quelqu’un. Pour autant cette souffrance n’est rien comparée au plaisir pris par les nôtres au court de ce séjour, il suffit de les écouter parler des anecdotes du week-end pour comprendre que des rires, des fous rires, ils en ont eu beaucoup.
Pour nos huit représentants, j’ai nommé Catherine CAUPAIN, Ludovic LEVEBVRE, JB DETRES, Christophe BRETON, Christophe FEUTRY, Olivier MANTEZ, Laurent TESSIER et David LEBLANC les objectifs étaient différents bien entendu, mais tous abordait cette épreuve bien préparé et débordant d’envie.
Le temps et magnifique, mais la chaleur va pour certains jouer un rôle.
Pour David, il nous raconte sa course :
« Apres un départ tranquille avec le meneur des 3h en visitant le centre de paris, j’ai pris mon allure aux alentours de 4mn10-15/km, tout se passe à merveille, je déroule tranquille dans les descentes je passe 4mn01/km sur mon application endomondo, le semi passé en 1h27mn.
Jusqu’à là tout baigne…
Passage sur le bord de la seine avec les tunnels plutôt sympas, les 30km passe toujours plutôt bien.
Arrivé au 32e coup de mou, bizarrement cela correspond à ma sortie la plus longue bref, 4mn25/km, je relance 4mn17, au 34e désastre, la contracture de l’ischio droite se réveille, je lève le pied mais là ce sont les crampes qui apparaissent et je passe les 3km suivant à 5mn/km, les moins de 3h c’est mort, je limite la casse en marchant un peu mais le mal est fait j’ai l’impression d’avoir une boule qui va éclater juste au-dessus des genoux la galère, j’en peux plus, le cardio suit mais pas mes jambes je fini mon dernier kilomètre en 6mn25/km et en 3h10mn21s la mythique ligne d’arrivée du marathon de Paris en 2103e position.
Je voudrai vous remercier pour ce week-end on a bien rit et je connais mieux certains d’entre vous et merci pour le dossard. » David LEBLANC passage au semi en 1h28’43 et 1409e, Marathon en 3h10’21 2107e
Pour Laurent, la course s’est passée comme prévu, pour ceux qui le connaissent, ils savent que c’est un métronome. Parti sur les bases fixées, il ne se désunira pas jusqu’à la fin, frais comme un gardon il regrettera les quelques secondes perdues à droite et à gauche qui lui aurait permis de faire moins de 3h 15, mais content quoiqu’il en soit d’être dans son objectif. Laurent TESSIER passage au semi en 1h36’56 et 4040e et le marathon en 3h15’24 et 2951e
Olivier pour sa part est parti un peu plus vite que Laurent, il verra passer le métronome aux alentours du 19éme kilomètres et restera un peu avec lui, le second semi allait s’avérer un peu plus compliquer, quelques mètres de marche lui seront nécessaire pour récupérer du mur des 30 km, puis il finira comme beaucoup avec courage, la chaleur n’est peut-être pas étrangère à la difficulté de bien finir, le marathon est terminé, place au repos avant la mise en place de l’entrainement pour la CCC au mont blanc fin Août 😉 , Olivier MANTEZ passage au semi en 1h36’59 et 4077e et le marathon en 3h23’44 et 4483e.
Christophe F grand habitué des longues distances, il aura vécu au cours de ce marathon de Paris une course un peu comme Olivier, fidèle à son habitude, il pointait en deuxième position du club jusqu’au 15éme kilomètre, mais ensuite il gèrera son effort de façon homogène. Christophe FEUTRY passage au semi en 1h37’08 et 4186e et le marathon en 3h24’36 4687e.
Pour Christophe B, le retour à la longue distance après une année 2014 compliqué, lui laissera un goût amère, parfaitement parti, il gérera sa course jusqu’au 30éme kilomètre, le passage sur les berges parisiennes avec le soleil allait lui être fatal, un méchant coup de chaud qui allait provoqué les 10 dernier kilomètres les plus long qu’il lui semblait ne jamais avoir vécu, pour autant il ne lâchera pas et rejoindra l’arrivée, certes déçu, mais en se jurant d’y revenir l’année prochaine pour pouvoir se racheter, c’est sûr, il y arrivera 😉 Christophe BRETON passage au semi en 1h36’50 3977e et le marathon en 3h31’12 6504e
Pour Jb et Ludovic, ils avaient décidé de faire une bonne partie de la course ensemble, passage au semi-marathon dans le même temps, ils étaient parti pour continuer leur petit bonhomme de chemin, cependant pour Ludovic, les choses allaient se compliquer entre le ravito du 23/25éme kilomètres et celui du 30éme un gros coup de chaud le surpris, il dû s’arrêter aux ravitaillements et faire en sorte de se rafraichir pour pouvoir continuer et ainsi rejoindre l’arrivée. Pour JB, il continuera sur son rythme sans faiblir. JB DETRES passage au semi en 1h47’22 et 11219e et le marathon en 3h39’38 8962e, Ludovic LEVEBVRE passage au semi en 1h47’22 et 11218e et le marathon en 3h43’56 et 10404e.
Pour Catherine quant à elle, c’était une grande première, que dire des deux semi quasiment identique, on va pouvoir la comparer à Laurent, une pendule, une montre suisse, une horloge, bref un métronome, pour une première c’est un coup de maitre, le respect de l’allure kilomètre par kilomètre, une déception qui n’en est pas une, au contraire un objectif pour l’année prochaine faire tomber la barrière des 4h, bravo et énorme coup de chapeau, je le dis à chaque fois que j’écris un article dans lequel je parle de Catherine, mais elle doit être l’exemple pour les nouveaux qui arrivent au club et qui se dise « ouahhhh ça galope ici » en voyant les Yohann, les Paul et consorts, mais à force de persévérance on peut se faire une très belle place dans le club et faire tomber les barrières les unes après les autres… alors un mot bravo et merci 😉 Catherine CAUPAIN passage au semi en 2h03’46 et 26698e et le marathon en 4h06’57 et 19324e.

Bravo à tous et pour les personnes intéressées, ils se murmurent que certains y retournent l’année prochaine 😉

P1080436

Publicités
Cet article, publié dans Résultats, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le Marathon de Paris, nous y étions aussi

  1. Catherine Caupain dit :

    Merci pour ce superbe article qui me touche beaucoup ! Ce fut un week end exceptionnel et inoubliable grâce à toutes les personnes présentes ( marathoniens et conjoints)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s